Pont d'Iena

Dernier pont à être construit sur initiative de Napoléon 1er, sous l'appellation initiale de pont du champ de Mars, ce dernier lui donna sa dénomination actuelle pour perpétuer le souvenir de sa victoire d'octobre 1806. Edifié entre 1806 et 1814 sous la direction de Corneille Lamandé il était à l'origine constitué de cinq arches de pierre supportant un tablier de 155 m de long sur 14m., avec des tympans  ornés d'aigles impériaux dessinés par François-Frédéric Lemot et sculptés par Jean-François Mouret..
 Carte postale stéréoscopique de la fin du XIXe, avant la construction de la Tour Eiffel et détail retouché(Coll.MW)

Après la défaite de Napoléon, le pont faillit être détruit par la volonté du Maréchal Blücher qui avait été battu à Iéna. Il fut cependant sauvé grâce à Louis XVIII, les aigles furent enlevés, et le pont rebaptisé "Pont de l'Ecole Militaire" jusqu'en1830. Des aigles sculptés par Barye furent replacés en 1852,  et en 1853 quatre statues équestres représentant rive droite, un guerrier gaulois par Antoine Préault et un guerrier romain par Louis Daumas; rive gauche, un guerrier arabe par Jean-Jacques Feuchère et un guerrier grec par François Devault furent implantées à l'entrée du pont..
Carte postale de 1913

 Carte postale ancienne.(Coll.MW)



  Trop étroit, le pont sera élargi à l'aide d'une structure métallique s'appuyant sur les piles  pour l'Exposition Universelle de 1900,
 Cartes postales anciennes (Coll.MW)

celle-ci restera en place quelques années mais fragilisée, la partie extérieure des trottoirs sera condamnée par une rambarde métallique.
 
le palais du Trocadéro et le pont d'Iéna en 1907,
 Carte postales ancienne
(Coll.MW)

 

C'est en prévision de l'Exposition universelle de 1937 que le pont sera véritablement élargi.
 Deux piles de béton placées en amont et en aval de chaque pile  supporteront des poutres de béton armé permettant de porter la largeur du tablier à 35 m. Le béton sera recouvert d'un parement en pierre,  et les aigles de Barye replacés sur les tympans.
Carte postale des années 50 avec en arrière plan les bâtiments installés pour l’Assemblée de l’Onu en 1951


  En déplaçant les statues équestres  on leur fera subir un pivotement de 90°: dorénavant elles se feront face à chaque extrémité au lieu d'être tournées vers l'extérieur.
Photos de magazines de 1936, l'élargissement du pont


Carte postale de 1959
(Coll.MW)

La présence de la Tour Eiffel, principal symbole visuel de la Ville de Paris a entrainé l'émission de nombreux timbres

 Carte maximum de 1948

France Yt3435 de2001

Nations Unies; Assemblées de1948 et 1951
Yt 74 et75 de1960

 

Burundi Yt PA 469 et 470 de 1977

Madagascar- Philexfrance 99

Sharjah Michel 875 de 1972

Roumanie -YtPA254 de 1978
 

               -       Yt530 et 534  de1978              
   

vignette non postale sur carte postale -1958

Montserrat yt1029 de 2000

Vignette en Esperanto de 1937

 

Capitales européennes - Macédoine Yt449 de  2008

 Emission France Israël Yt 4300 de 2008

Yt1937 de 2008

Prêt à poster du passage au Millénaire

 Comores 2008

Timbre personnalisé issu du Collector "Paris que j'aime" 2009

Timbre autocollant de carnet 2009


 

Timbre personnalisé "Montimbramoi" 2008

Timbre issu du collector "Paris Rive Gauche" de 2013

 Timbre personnalisé de 2011

France Europa 2012

Pt d'Iena - Timbre issu du carnet "Ponts de paris" de 2015 et carte de la Poste

 Togo 2016